Testons la règle de 4% avec EFILYM

Après avoir écrit l’article précedente sur la règle des 4% qui permet de constituer des niveaux d’épargne suffisants pour devenir financièrement indépendant pendant a minima 30 ans, j’ai voulu tester la fameuse règle des 4% avec l’application de simulation financière EFILYM. C’est une excellente façon de voir ce que cela donne et une bonne démonstration de ce que peut apporter EFILYM !

Configuration du scénario de test de la règle 4%

J’ai pris comme hypothèse une dépense mensuelle de 2 500€ comme base de test (équivalent à 30 000 $ par an). En appliquant la règle des 4% / 25X, cela signifie que pour pouvoir être financièrement indépendant, il faudrait que j’économise 750 000€ avant de quitter mon emploi.
J’ai donc paramétré EFILYM avec 750 000€ d’ économies et 30 000€ de dépenses annuelles :
J’ai ensuite considéré une consommation du patrimoine de 30 000 dollars par an (soit 4% du patrimoine) et supposé que l’épargne a été constituée avant début 2019 (1ere année sans emploi), qu’il y a 0% d’intérêts / revenus sur mes économies, et 0 % d’inflation. Avec ces hypothèses, EFILYM indique un point de rupture en 2044 – soit 25 ans plus tard. Donc, pour l’instant, l’épargne accumulée ne nous permettrait de vivre sur nos économies que 25 ans, ce qui ne répond pas à l’objectif initial de 30 ans.
Simulation #1: Parametrage d’EFILYM
Pas de surprises ici 🤓, puisque nous venons de déponser les 25 années de dépenses économisées jusqu’alors. Mais maintenant, EFILYM est configuré pour tester tous les scénarii imaginables.
Patrimoine consummation pendant la simulation

Quel est l’impact d’une évolution de l’inflation?

L’inflation pourrait avoir un impact important sur notre simulation, alors jetons un coup d’œil. Commençons par 1% d’inflation.
Simulation #2: 1% Inflation
Comme on peut le voir, les 25 années d’économies ne nous permettent désormais de vivre avec le même niveau de vie que jusqu’en 2041, soit 22 ans. 😬
Et si nous allions encore plus loin et testions une inflation à 3%?
Simulation #3: 3% Inflation
Dans ce cas, les 25 années d’épargne ne durent plus que jusqu’en 2037, soit 18 ans. Cela signifie qu’un taux d’inflation de 3% peut réduire la période d’indépendance financière de près de 30% (7 ans). Tout cela est un peu inquiétant et si nous n’allions pas plus loin dans les tests de simulation, nous oublierions probablement tous nos rêves de vivre une nouvelle vie plus simple et plus libre financièrement parlant. 
En réalité, l’inflation dépend beaucoup de votre lieu de résidence. Par exemple, pour moi qui vit en France, l’inflation moyenne des 20 dernières années a été de 1,4%, contre 2,1% pour les personnes vivant aux États-Unis (source: www.macrotrends.net). Dans les pays en développement, c’est plus proche de 10%. Lorsque vous effectuez vos tests, veillez à appliquer une valeur réaliste suivant votre pays et regardez les impacts. Plus on comprend les conséquences de tel ou tel facteur, plus on mûrit son projet en identifiant des pistes pour se protéger le plus possible.

Et si nous prenions en compte les gains sur les revenus ?

Bien entendu, il ne s’agit pas de prendre en compte dans les simulations uniquement les aspects les plus négatifs. Ainsi, est-il important pour devenir indépendant financièrement, d’analyser comment générer des revenus liés à vos économies et choisir en fonction du pays et en fonction des risques associés, les investissements les plus adaptés. Il est tout à fait raisonnable d’envisager des gains sur épargne d’au moins 1% a minima et jusqu’à 8-9% à l’extrême. Si je prends mon cas, en France, 3 ou 4% de gains sur les investissements est une hypothèse haute alors qu’aux États-Unis par exemple, des gains de 7% sont habituels.
Si nous adoptons la même approche que pour l’inflation, commençons par un gain de 1% sur l’épargne, tout en maintenant l’inflation à 3% .
À quoi cela ressemblerait-il?
Simulation #4: 3% Inflation et gains de 1%
1% de gain sur nos investissements apporterait 2 années supplémentaires d’indépendance financière et nous amènerait à 20 ans d’indépendance financière. Cela n’est toujours pas très réconfortant, considérant que la règle des 4% devrait nous permettre de vivre sans remunération supplémentaire pendant au moins 30 ans.
Un gain de 1% sur nos investissements est toutefois très pessimiste. Si vos placements ont des rendements inférieurs au niveau d’inflation, vous perdez en fait de l’argent. Les simulations effectuées ont été trop conservatrices. Soyons un peu plus volontaire et imaginons un gain de 4% sur nos investissements.
À quoi cela ressemblerait?
Simulation #5: 3% Inflation et gains de 4%
Compte tenu de ce gain possible de 4%, nous constatons un impact très significatif sur la simulation : 9 années de plus ! Nous pouvons désormais vivre sur nos économies jusqu’en 2048, soit 29 ans. Cela se rapproche de la règle des 4% (30 ans de vie d’independance financiere). Notre simulation montre qu’avec un gain sur nos économies estimé de 1% supérieur à l’inflation, nous sommes sur le point de prouver que la règle des 4% pourrait nous permettre de vivre pendant au moins 30 ans en autonomie financière.

Ajustement de la simulation à ma situation

Donc si je suis capable de réaliser un gain sur mes économies ou patrimoine d’au moins 1% supérieur à  l’inflation, je devrais pouvoir vivre en autonomie financière pendant de longues années. Même si je suis prudent par nature, ces simulations m’ont rassuré et je me dis que comme d’autres avant moi, je devrais pouvoir optimiser mes investissements, ce que je ne prenais jamais le temps de faire auparavant. Maintenant, cela sera un objectif ! Aussi, je prends l’hypothèse que j’obtiendrai un gain supplémentaire de 2% net par rapport à l’inflation sur mes investissements. Dans mon cas particulier, je garde le gain prévu sur investissement à 4% et le taux d’inflation futur moyen à 2%.
Maintenant, à quoi cela ressemblerait-il?
Simulation #6: 3% Inflation et gains de 4% – arretée après 30 ans d’autonomie financiére
En effectuant la simulation, je me rends compte que 30 ans après, il me reste encore environ un tiers de mes actifs (voir le graphique ci-dessous). C’est extrêmement encourageant. Combien de temps allais-je pouvoir vivre en toute indépendance financière dans ces conditions?
Impatient de poursuivre, je continue les simulations.
Simulation #6: 3% Inflation et gains de 4% – completée
Les résultats finaux de la simulation en utilisant l’ensemble des économies montrent que je devrais pouvoir vivre sur mes économies « optimisées » jusqu’en 2053 soit 34 ans. Le fait que l’utilisation du dernier tiers de patrimoine ne prolonge que de 4 ans supplémentaires est dû à l’impact important de l’inflation à 2% par an après plus de 30 ans.  Dans tous les cas, cela démontre bien que je peux être indépendant financièrement pendant plus de 30 ans comme l’indique la règle des 4%.

Conclusion

L’utilisation de l’application de simulation financière EFILYM pour tester la règle des 4% s’est révélée vraiment intéressante. Non seulement cela a confirmé que la règle des 4% avait du sens, mais cela donne également une idée des conditions nécessaires pour y parvenir.
Ainsi, tant que les gains attendus sur les investissements sont supérieurs d’au moins 1% au taux d’inflation prévu, des économies à hauteur de 25 ans de dépenses permettent de vivre pendant au moins 30 ans en autonomie financière.
Cela montre aussi combien il est clé d’effectuer une simulation en fonction de votre situation personnelle. Faire une simulation simple basée sur un taux de retrait annuel de 4% du patrimoine est simple mais peu réaliste, car les taux de retraits dépendront de vos projets personnels et ne seront donc pas linéaires. Cela peut avoir un impact important sur la durée d’indépendance financière finale. N’hésitez pas aussi à jouer avec la règle des 4%, c’est-à-dire: si j’essayais 3% ou 5% etc.
Jouer avec tous ces facteurs vous donnera une excellente compréhension de ce que votre plan d’indépendance financière (FI) pourrait être.
J’aimerais avoir vos commentaires sur vos projets FI et les simulations que vous avez effectuées. N’hésitez pas à laisser vos commentaires et vos histoires dans la section commentaires ci-dessous.

Credit Photo: Photo par Thomas Chan sur Unsplash

Testons la règle des 4% avec EFILYM!

La règle des 4% passe-t-elle le test EFILYM et garantit-elle au moins 30 ans d\'autonomie financière?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *